Affinités Gustatives

POTSDAMER PLATZ

Posted in Histoire de Berlin by badoldways on 5 avril 2010

Place mythique de Berlin, elle a resurgi du néant, où elle était plongée depuis près d’un demi siècle suite aux destructions de la guerre et à la division de l’Allemagne entre le bloc Est et le bloc Ouest. La Potsdamer Platz n’est à l’origine qu’un carrefour aux portes de Berlin dont les routes mènent à Charlottenburg, Schöneberg et Potsdam. Avec l’industrialisation du XIXème siècle, le carrefour se fait absorber par la ville. On y construit les gares de Potsdam et d’Anhalt et les hôtels, restaurants et cafés viennent alors border la place. Au début du siècle, la Potsdamer Platz est le carrefour le plus encombré d’Europe : 34 lignes de transport y font leur jonction. En 1926, Erich Mendelsohn y fait construire sa Columbushaus, un immeuble de bureaux considéré comme l’un des plus modernes d’Europe. C’est sur la Potsdamer Platz que fut installé le premier feu de signalisation en Europe.

En 1945, la place dévastée, située à l’époque aux jonctions des secteurs britannique, américain et soviétique, devient une plaque tournante du marché noir. Les édifices éventrés par les bombes sont par la suite rasés et laissent derrière eux un immense no man’s land entre les secteurs occidentaux et soviétique.
Depuis le réunification, la Potsdamer Platz retrouve sa fonction de carrefour stratégique et de vitrine. De fait, la plupart des grandes entreprises allemandes et étrangères décident d’y installer leurs sièges sociaux.
Le groupe Daimler Benz et sa filiale des services, Debis, s’y installent ainsi que Sony.L’ensemble des projets ont fait l’objet d’appels d’offre et de concours d’envergure internationale.L’architecte Renzo Piano a été désigné pour conduire le réaménagement de la Potsdamer Platz.Parmi les édifices les plus saisissants, l’on peut citer ceux de DaimlerChrysler dessinés par Hans Kollhof, de Sony conçu par Helmut Jahn et d’ABB d’après les plans de Giorgio Grassi.
Le film de Wim Wenders Les ailes du désir a immortalisé dans une scène saisissante le terrain vague qu’était devenu la place au temps du mur.

Der Himmel über Berlin

Loriane Raimondo

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :