Affinités Gustatives

LE REICHSTAG

Posted in Histoire de Berlin by badoldways on 6 avril 2010

Le Reichstag était l’assemblée parlementaire représentant le peuple allemand dans son ensemble sous l’Empire Allemand, de 1871 à 1918, il avait été crée en 1867 pour la confédération de l’Allemagne du Nord et maintenu lors de la transformation constitutionnelle de 1871, l’Allemagne étant devenue un empire. Il siégeait à Berlin, d’abord au château Royal, puis à partir de 1894 au palais du Reichstag construit spécialement. Le bâtiment du Reichstag que nous voyons aujourd’hui date de 1894 et fut construit par l’architecte Paul Wallot.

C’est du Reichstag que le 9 novembre 1918 Philipp Scheidemann proclama la République.
Le Reichstag fut donc aussi l’assemblée parlementaire représentant le peuple allemand pendant la République de Weimar. Etabli en 1919 par la constitution de Weimar et constitué en juin 1920, il siégeait au palais du Reichstag à Berlin.

A partir de 1933, le Reichstag, sans être formellement aboli, fut rapidement privé de tout pouvoir par l’établissement de la domination nazie, en particulier en application de la loi du 23 mars 1933 qui attribua le pouvoir législatif au gouvernement, signant ainsi l’acte de décès de la République de Weimar. Le Reichstag, dont le siège avait été incendié le 27 février 1933, ne fonctionna plus que comme un corps d’acclamation périodique pour les actions d’Adolf Hitler; sa dernière séance eut lieu en 1942.

La prise du Reichstag le 30 avril 1945 par les soldats de l’armée rouge marque la fin de la guerre à Berlin.
Après 40 ans de division de l’Allemagne, le Reichstag ne retrouvera son rôle plein et entier qu’en 1999 avec la venue à Berlin du gouvernement et des assemblées de l’Allemagne réunifiée.
Aujourd’hui le bâtiment du Reichstag est le siège du Bundestag.

Le 24 juin 1995 « l’emballage » du Reichstag est terminé par Christo et Jeanne-Claude, deux artistes contemporains. Le palais de l’ex-parlement allemand, emballé dans un tissu argenté, créa l’évènement à Berlin. 5 millions de spectateurs se déplacèrent pour éprouver cette drôle d’impression que beaucoup qualifièrent de « magique », comme si une Allemagne nouvelle venait de naître à l’endroit même où en 1933 la démocratie avait péri dans les flammes.

Alexandre Lastennet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :